Le cannabidiol et ses propriétés antibiotiques contre les bactéries résistantes

Publié le : 08/07/2019 12:30:05
Catégories : Actualité du CBD

L’antibiorésistance constitue un danger pour la santé mondiale si la surconsommation d’antibiotique n’est pas ralentie. Mark Blaskovich a présenté les conclusions de son étude à l’American Society for Microbiology. Le CBD aurait démontré ses propriétés à lutter contre diverses bactéries. Le cannabidiol pourrait également constituer un remède contre les souches devenues résistantes.

L’antibiorésistance une grave menace de santé publique

La découverte des antibiotiques, début du XIXe siècle, apporta une avancée considérable dans le milieu médical, pour lutter contre des maladies infectieuses. Mais victime de leur succès, ceux-ci ont trop souvent été mal utilisés et de façon abusive. Les bactéries ont ainsi développé des mécanismes de défense, grâce à des mutations génétiques, qui réduisent voire suppriment l’action du médicament. Ce phénomène est appelé l’antibiorésistance, les antibiotiques deviennent alors inefficaces contre ces bactéries résistantes.

Lorsque ces traitements dits « de première ligne » sont incapables de soigner l’infection, les médecins doivent alors employer des antibiotiques plus puissants. Mais il s’avère possible de se retrouver face à une « impasse thérapeutique », où il n’existe plus de traitement possible.

L’antibiorésistance apparaît comme une grave menace de santé publique mondiale. Qui plus est, celle-ci évolue de plus en plus vite, notamment depuis les années 2000.

A l’inverse de la formidable découverte, il y a presque 100 ans, ce phénomène pourrait devenir, dans les années à venir, l’une des plus importantes causes de mortalité, à travers les continents.

Ces dernières années le CBD fait beaucoup parler de lui pour son potentiel thérapeutique, notamment lors de troubles de l’anxiété, d’inflammations, de douleurs et convulsions. Désormais il intéresse aussi les scientifiques pour ses possibles propriétés antibiotiques.

               Le cannabidiol une piste contre l'antibiorésistance

Le CBD un nouveau remède pour combattre les infections

Une étude réalisée à l’université de Queensland, avec la collaboration de Botanix Pharmaceuticals Ltd, semble prometteuse quant aux propriétés antibiotiques du CBD. Mark Blaskovich, chercheur principal de l’étude a présenté ses conclusions, durant ce mois de juin, lors de l’assemblée annuelle de l’American Society for Microbiology.

Une forme synthétique du cannabidiol aurait démontré son efficacité contre les bactéries à Gram positif, comme le Staphyloccocus aureus (staphylocoque doré) et le Streptococcus pneumoniae (pneumocoque) et contre leurs souches résistantes.

Le premier peut provoquer des infections cutanées et ORL, des endocardites et ostéomyélite. Il s’avère également responsable d’un grand nombre d’infections nosocomiales.

Le second occasionne des infections ORL et respiratoires, pneumonie, pleurésie, bronchite…

La molécule de cannabidiol pourrait également altérer les biofilms microbiens qui rendent la guérison encore plus difficile.

Selon Mark Blaskovich, le CBD s’annonce comme un antibiotique prometteur puisqu’il lutte également contre l’inflammation liée à l’infection.

Le cannabidiol un antibiotique prometteur, les recherches se poursuivent

Les recherches ne sont qu’à leurs phases préliminaires, qui ont été réalisées jusqu’à présent en « in vitro ». Beaucoup de travail s’avère encore nécessaire pour affirmer que le cannabidiol puisse soigner les infections chez les humains.

Les chercheurs doivent encore définir de nombreux paramètres. Ils envisagent d’ailleurs des tests « in vivo » sur les animaux. Des essais cliniques sur les humains seront également réalisés. Ils observeront alors l’efficacité du CBD contre les staphylocoques dorés sur la peau, lors d’une opération. C’est à ce moment que la bactérie traverse la barrière cutanée et pénètre dans l’organisme.

Rédaction du texte par : Céline

Partager ce contenu

Follow us on Facebook

hello