Deux termes pour deux plantes scientifiquement identiques, mais pourquoi ?

Publié le : 14/06/2019 14:45:58
Catégories : Actualité du CBD

Le chanvre fait partie des plantes dans l’air du temps. Il est cultivé depuis des millénaires dans de nombreuses civilisations. Et qu’en est-il du cannabis, il fut si souvent sujet à controverse. Et si ces deux termes étaient finalement identiques ? Nous allons décortiquer les similitudes voire les différences de ces deux terminologies.

Chanvre et cannabis sous l’angle botanique et scientifique

D’un point de vue scientifique, le chanvre est tout simplement le nom commun donné au cannabis sativa L., qui est un genre botanique de la famille des Cannabaceae. Les scientifiques ne s’entendent pas sur la classification des types de chanvre en espèces, sous-espèces ou simples variétés. A ce jour les analyses et recherches se poursuivent, à ce sujet. Quoiqu’il en soit on peut distinguer 4 phénotypes :

- Cannabis sativa subsp. Sativa ou chanvre cultivé : il est originaire des régions équatoriales et peut atteindre jusqu’à 6 mètres de hauteur. Cette plante s’avère réputée depuis des décennies pour ses fibres, qui sont utilisées dans de nombreux domaines. Elle possède, à l’origine, un taux élevé en THC.

- Cannabis sativa subsp.indica ou chanvre indien : il provient des régions himalayennes avec une hauteur moyenne qui ne dépasse pas les 3 mètres. On le connait davantage pour ses effets psychotropes que pour ses fibres. Sa teneur en principes actifs évolue en fonction de l’environnement dans lequel la plante aura grandi.

- Cannabis sativa subsp. Kafiristanica ou afghanica ou chanvre afghan : il pousse surtout dans les montagnes en Afghanistan ou au Pakistan. C’est une petite plante d’environ 1,50 mètres de haut. Il présente une teneur en THC relativement élevé et est cultivé uniquement pour un usage récréatif.

- Cannabis sativa var. ruderalis ou subsp. Spontanea ou chanvre sauvage : on le trouve à l’état sauvage en Europe de l’Est et centrale, il n’atteint pas plus de 1 mètre de hauteur. Cette plante supporte particulièrement bien des conditions climatiques difficiles et froides. Son taux de THC s’avère très faible, pas plus de 0,5%, il est surtout utilisé dans la réalisation d’hybrides.

Différence entre chanvre et cannabis

Chanvre et cannabis dans le langage courant

Chanvre et cannabis désignent donc bien la même espèce botanique. Mais le cannabis est victime d’une mauvaise image façonnée au cours des années, en raison de ces effets psychotropes. Durant le XXe siècle, il a été fortement réglementé, voire même interdit.

Désormais la désignation « chanvre » s’emploie plutôt pour un usage industriel. Les producteurs dans ce domaine préfèrent ce type de dénomination, « chanvre agricole » ou « chanvre cultivé » ou « chanvre industriel ».

Quant au nom scientifique « cannabis » il désigne actuellement, dans le langage courant, la forme récréative de la plante.

 

Des cultivars loin d’être identiques aux plantes d’origine

Actuellement, quasiment tous les cultivars sont obtenus par hybridation de ces 4 espèces ou variétés, en fonction de l’utilisation souhaitée.

D’une part il est nécessaire de respecter la législation selon les différents pays. En France, par exemple, le chanvre cultivé doit provenir d’une variété contenant moins de 0,2% de THC.

D’autre part, il faut satisfaire les usagers de cannabis récréatif. Durant des années, les breeders ont ainsi cherché à créer des variétés avec un taux de THC de plus en plus élevé. Actuellement la tendance s’inverse avec la découverte du CBD, une molécule prometteuse, qui détient encore de beaux jours devant elle.

Rédaction du Texte par : Céline

Partager ce contenu

Follow us on Facebook

hello